dimanche 2 juin 2013

bend down low (chanson)

 
 
 
 
 
 
 
Composé par Bob en octobre 1966 à son retour du Delaware où vivait sa mère, cette chanson évoque son amour pour Rita Anderson avec laquelle il venait de se marier en février 1966.
Ce titre connu plusieurs productions : la première fut avec Coxsone fin 1966, dont le disque ne sortit finalement qu'en 1967 sur le nouveau label des Wailers Wail'N'Soul'M. La deuxième dont il existe plusieurs prises, se déroula vers 1968-69 lors des séances d'enregistrements avec Danny Sims. Enfin, la dernière et sans doute la plus connue, fut avec Island et présentée sur l'album Natty Dread en 1974 dont il existe une prise alternative sur Talkin' Blues.


PAROLES
Bend down low
Let me tell you what I know now
Bend down low
Let me tell you what I know
Oh! Fisherman row to reap what you sow now
Oh tell you all I know
You've got to let me go now
And all you've got to do:
Bend down low, oh yeah
Let me tell you what I know
Bend down low
Let me tell you what I know
Oh yeah, you keep on knockin' but you can't come in
I get to understand you've been livin' in sin
But if you love me woman, walk right in
I've got a notch for your safety-pin
But bend down low
Keep on knockin' but you can't come in
I get to understand you've been livin' in sin
But walk right in, woman, sit right down
I will keep on lovin' you, I play the clown
But bend down low
Let me tell you what I know
Bend down low, baby
Let me tell you what I know, yeah
Let me tell you baby, let me tell you
Knock on babe, I just won't let you in
You been living in sin. Knock on!!


TRADUCTION
Courbé très bas
Laisse-moi te dire ce que je sais
Courbé très bas
Laisse-moi te dire ce que je sais
Le pêcheur rame pour récupérer sa pêche
Je te dis tout ce que je sais
Tu dois me laisser y aller
Et tout ce que tu dois faire c'est:
Te courber très bas
Et me laisser te dire ce que je sais
Tu continues à frapper à la porte mais tu ne peux pas rentrer
Je viens de comprendre que tu vivais en concubinage
Mais si tu m'aimes femme, alors vas-y rentre
J'ai un petit trou pour ton épingle de sureté
Courbé très bas
Tu continues à frapper à la porte mais tu ne peux pas rentrer
Je viens de comprendre que tu vivais en concubinage
Mais vas-y rentre femme, assis-toi
Je t'aimerai toujours, je joue le clown
Courbé très bas
Laisse-moi te dire ce que je sais
Courbé très bas
Laisse-moi te dire ce que je sais
Laisse-moi te dire, laisse-moi te dire
Frappe à la porte, seulement toi peut rentrer
Tu vis en concibinage, frappe à la porte!!!

source:http://aplane.free.fr/benddownlow.html